Plan d’économies : la Société Générale va supprimer 1000 postes dans le monde

Dans le cadre d’un vaste plan d’économies de 900 millions d’euros, la Société Générale prévoit la suppression d’au moins 1000 postes dans le monde dont 550 en France.

La direction de la Société Générale a annoncé, dans un communiqué, son intention de mettre en œuvre un large plan de réorganisation visant à économiser 900 millions d’euros d’ici 2015. Une décision qui implique la suppression de 1000 postes dans le monde, dont 550 au siège parisien du groupe.

Des chiffres qui pourraient n’être que provisoires puisque, lors d’une interview sur BFM Business, le directeur général délégué de la banque Jean-François Sammarcelli, a même informé que le chiffre de 1 000 postes serait « assez largement » dépassé, sans toutefois donner plus de précisions. Certaines agences devraient également être progressivement fermées.

Ce nouveau plan de restructuration, qui s’ajoute aux 550 millions d’euros de réduction de coûts réalisés en 2012, s’accompagne de 600 millions d’euros de coûts de transformation et d’investissements « et n’aura pas d’effet sur l’activité ».

Objectif : 1,5 milliard d’économies au total

La décision de la Société Générale intervient après deux années de chute de ses bénéfices et une année 2013 qui s’annonce morose. Le groupe explique qu’il a donc décidé « d’engager un programme d’amélioration de son efficacité, avec trois objectifs : réduire les coûts et renforcer la compétitivité, simplifier le fonctionnement du groupe et renforcer les synergies de moyens entre métiers ».  Selon la banque, « le plein effet de ce programme est attendu fin 2015 » et devrait  permettre « d’économiser au total environ 1,5 milliard d’euros sur la période 2012-2015 ».

Après un premier trimestre marqué par une chute de 50% de ses bénéfices nets à 364 millions d’euros, l’annonce de la réorganisation de la Société Générale a été saluée par les investisseurs.

Entre direction et syndicats, les négociations sont déjà bien avancées. Les licenciements ne devraient pas être à l’ordre du jour. Les organisations syndicales ont obtenu l’engagement de la direction qu’il n’y aurait aucun départ contraint et que seraient mis en place des plans de reclassement interne pour les salariés.

La Société Générale à la loupe

Société Générale est l’un des tout premiers groupes européens de services financiers. Le groupe, présent dans 76 pays, emploie 154 000 personnes, dont 60 000 en France, et revendique 32 millions de clients dans le monde entier.

Les équipes « Société Générale » proposent conseils et services aux particuliers, aux entreprises et aux institutionnels dans trois principaux métiers : la banque de détail en France avec les enseignes Société générale, Crédit du Nord et Boursorama; la banque de détail à l’international présente en Europe centrale et orientale, en Russie, dans le Bassin méditerranéen, en Afrique subsaharienne, en Asie et en Outre-mer ; la banque de financement et d’investissement avec son expertise globale en banque d’investissement, financement et activités de marché.

Société Générale est également un acteur significatif dans les métiers de services financiers spécialisés, d’assurances, de banque privée, de gestion d’actifs et des services aux investisseurs.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback depuis votre site Internet.

Laisser un commentaire

*